PROPOSITION (DEMANDE)

Préoccupé par la situation actuelle alarmante où l’assurance de la coexistance pacifique de l’humanité s’avère quasiment impossible et suprêmement soucieux de trouver des moyens efficaces pour exiger aux puissances d’arrêter la fabrication et la vente des armes de destruction massive, de cesser ce bizness meurtrier et afin de voir relativement régularisé le domaine de cette activité périlleuse, je tiens à soumettre à votre attention la propposition suivante:

1. Dans les conventions “achat et vente” de toutes sortes d’arme, conclues entre les Puissances, il est nécessaire d’insérerobligatoirementune condition quant à la justification de l’usage des armes obtenues, uniquement dans le but d’autodéfense.

Il est à noter qu’une référence semblable est envisagée dans les conventions internationales, cependant cet engagement n’est presque pas respecté, ayant pris le caractère d’une espèce de propagande morale. De plus, la majorité des pays qui achètent des armes mettent par-dessus tout leurs intérêts en négligeant comlètement le côté moral dont l’existance est peu digne de confiance.

2. Sans me référer à des faits évidents dont notre réalité est bien comblée et sans motivation détaillée, je propose:
Les pays qui fabriquent des armes meurtrières ainsi que les pays qui les obtiennent dans le but d’agression flagrante et terroriste, également visés à ranimer des animosités entre les peuples en raison de religion ou d’intolérance nationale, qui mettent en pratique ces armes dans le but de destrucion massive ; or il est souhaitable d’adopter une loi internationale afin d’améliorer cette situation imparfaite et il est nécessaire d’imposer incontestablement à ces pays la liquidation de leurs arsenaux militaires. L’accomplissement de cet engagement sera sous la surveillance directe et sous l’autorité d’une commission internationale compétente, prestigieuse, investie de pleins pouvoirs et susceptible de prendre des mesures appropriées quant à l’exécution de l’engagement. Une telle commission sera créée dans le cadre de l’ONU ou hors ses cadres.

De nombreux modes de liquidation peuvent être appliqués; liquider ou aliéner, il est important de respecter les dispositions de l’article en vertu de la loi internationale ei qui sera prévu dans la convention.
Les revenus de la venteserontinvestis dans l’économie, l’éducation et la culture du pays à l’intention du bien de la population de ce pays. L’assurance de la sécurité de ce pays sera soumise à l’autorité de la même commission internationale.

3. Il est souhaitable pour que l’Arménie en faisant référence à la situation actuelle, devenue impossible pour la coéxistance pacifique de toute l’humanité, prenne l’initiative de désigner la voie de la solution valable de ce problème universel et de demander à tous les pays de sensibiliser un grand public et d’engager une discussion, dans l’espoir qu’un mouvement massif universelsera formé face à l’agression militaire, au terrorisme et au génocide, vu que notre pays est proclamé le porte-drapeau de la lutte contre le génocide.

Notamment, nous y comptons et nous prions les chefs religieux du monde entier, avec leurs disciples pacifistes et croyants, de joindre leur voix au beau dessin de notre “Proposition„. Nous espérons que le Pape François, le Patriarche Cyrille, Aïatolla Khaméné, les chefs bouddistes et juifs, ainsi que les chefs religieux vont soutenir la volonté pacifique de notre “Proposition„ car elle résulte de sa propre Mission.

Razmik Davoyan
18.04.16

 

Le groupe d’initiative a inséré cette “Proposition” sur les sites d’Internet en plusieurs langues et fait appel à tous les peuples qui souhaitent la paix, sans différence de nation, de race, de religion, de sex et d’âge, ainsi qu’à tous les dirigeants des pays, à tous les savants et à tous les artistes couronnés du prix de Nobel de paix, à toutes les organisations non gouvernementales qui luttent au nom de la paix et à tout individu pour prendre une part active à ce référendum universel et nous les prions vivement d’envoyer leur“oui” à l’adresse électronique suivante en indiquant le nom, le prénom, le pays et les contacts, s’il y en a.

LE GROUPE D’INITIATIVE

1. Vilen HAKOBYAN
académicien, docteur en médecine, professeur

2. Flora NAKHSHQARYAN
chef de rédaction du journal "Golos Armenii"

3. Ivan DRATCHE
poète du Peuple ukrainien, maître émerite des arts de la Union Soviétique

4. Gaguik MKRTCHYAN
chef de rédaction du journal "Hayots achkhar" (Univers arménien), docteur en pédagogie

 

A l’Attention de Razmik DAVOYAN,
poète, lauréat du prix “Etoile de coopération”

Je tiens à saluer cette proposition humaniste à titre de l’intellectuel arménien,en dépit du fait que je ne me crois pas suffisamment compétent de bien juger des questions militaires et politiques que vous avez soumises le 4 avril 2016. J’espère que cette proposition sera interprétée à juste titre par l’humanité progressiste et par les Etats.

Serguey HAMBARTSOUMYAN
Académicien,
docteur ès sciences
le 19 septembre 2016